Prévention et traitement de la mucite buccale

Mucite buccale ne doit pas nécessairement rimer avec souffrance et avec impossibilité de se nourrir et de parler. Sa prise en charge n’est pas simple mais il existe des moyens pour vous aider à la prévenir et à la traiter.

Une enquête réalisée auprès du personnel infirmier a révélé que la mucite buccale est considérée aujourd’hui par les patients et les infirmiers(ères) comme l’effet indésirable le plus invalidant et le plus significatif lié au traitement anticancéreux.1 Une prise en charge adéquate de la mucite exige une évaluation de la cavité buccale avant le début du traitement anticancéreux et la réalisation de contrôles réguliers par les médecins et le personnel infirmier pendant toute la durée du traitement.

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre infirmier(ère) si la mucite buccale vous inquiète.

Cliquez ici pour télécharger une brochure explicative sur la prévention et le traitement de la mucite destinée aux patients ou à leurs proches. Vous pouvez également télécharger ici une brochure à l’attention du personnel soignant que vous pourrez remettre, si vous le désirez, à votre infirmier(ère).

1. Bruce SD and Quinn A. US Oncological Disease 2007;1:86-90.